Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Fidèles de la paroisse
  • : Blog de la paroisse de Saint Paul de Varax
  • Contact

Présentation

Blog de l'église saint Paul.
Il est indépendant de la paroisse
car administré uniquement par
des paroissiens de Saint Paul de Varax.
  groupement paroissial
 Sainte Marie en Dombes
(Villars les Dombes).

    Curé : Abbé Pierre FRIESS. 


Adresse :
598, Avenue Charles de Gaulle
 01330 Villars-les-Dombes
Tél/Fax : 04 74 98 02 14
Courriel
 : abbe.friess@free.fr

PERMANENCES

Mercredi et samedi, de 10h00 à 12h00 à la cure, pour la plupart de vos demandes.
Tel. 04 74 98 02 14 
Vous y serez accueillis sans rendez-vous et vos appels téléphoniques seront pris en compte à ces heures.


Recherche

L'Eglise catholique

L'Eglise catholique : 100% pur don, sans subventions ajoutées

affiche-campagne-denier-de-leglise-lyon-2009-copie-1.jpg


_________________________________________________________

Partenaire du blog
 Catholiens:  Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 


Annonces

Eglise fermée d'octobre à mai, l'église n'ayant pas de chauffage, pas de chapelet pendant cette période. Merci de votre compréhension

 

Chapelet

Mardi à 20h00 dans la chapelle saint Michel 

(au fond à gauche dans l'église)

 

 

 

Eglise ouverte le samedi de 9h00 à 17h00 et dimanche matin et parfois l'après midi et régulièrement en semaine.

contactez notre sacristain pour toutes demandes de renseignements : stpauldevarax@hotmail.fr


10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 18:30

Marthe Robin déclarée « vénérable » par le Pape

marthe-1

Nous apprenons avec joie que ce 7 novembre 2014, le Pape François a autorisé la Congrégation pour la Cause des Saints à promulguer un décret reconnaissant les vertus héroïques de Marthe Robin, (1902-1981), une laïque française, fondatrice de l’Association des Foyers de Charité. 

Mgr Bernard Podvin

Porte-parole des évêques de France

Vers la béatification ?

Pour être proclamée "vénérable", la vie de Marthe Robin a fait l’objet d’une enquête commencée en 1986. Un dossier de plus de 17.000 pages avec de nombreux témoignages et des expertises a été constitué. Ce dossier a été examiné par une commission de théologiens et de cardinaux à Rome. Cette commission s’est prononcée pour une reconnaissance des vertus héroïques de Marthe Robin. « L'héroïcité des vertus » désigne l'état d'une personne qui s'est entièrement donnée à Dieu et aux autres sans aucun égoïsme, en affrontant les situations difficiles de la vie avec une force qui n'est pas simplement humaine. Ainsi, la vie de Marthe Robin est désormais proposée en exemple aux chrétiens, mais sans être cependant encore l’objet d’un culte.

Le Postulateur de la Cause de Béatification, le Père Bernard Peyrous, déposera bientôt à Rome un dossier présentant un miracle obtenu par l'intercession de Marthe Robin. Si la commission chargée de l'étudier reconnaît la validité de ce miracle, le Pape pourra alors la déclarer « bienheureuse ».

 

Une vie extraordinaire dans l’ordinaire

Née en 1902 à Châteauneuf-de-Galaure (Drôme), un petit village situé au sud de Lyon, dans une famille de modestes agriculteurs, Marthe Robin est touchée à 16 ans par une maladie paralysante progressive. De 18 ans à sa mort en 1981, elle restera ainsi alitée dans sa chambre. Mais au cœur de sa souffrance, elle fait l'expérience de l'amour et de la bonté de Dieu, bénéficiant de grâces mystiques intenses. Le rayonnement de sa vie attire à elle plus de 100.000 visiteurs de toutes origines, dont des figures de l’Église et du monde intellectuel. Elle les écoute, les conseille, les réconforte et prie pour eux.

A 31 ans, elle reçoit du Christ la demande de créer une nouvelle œuvre, « les Foyers de Charité », qui participeront au renouvellement de l’Église dans l'esprit du futur Concile Vatican II. Ils seront fondés en 1936 avec l'aide d'un prêtre, le Père Georges Finet. 

Aujourd'hui, 76 Foyers de Charité répandus dans 40 pays rassemblent des célibataires, des couples et des prêtres qui vivent en communauté ; leur mission principale est la prière et l'accueil pour des retraites spirituelles. Marthe Robin a également aidé à la fondation de nombreuses communautés et mouvements très importants aujourd’hui pour l’Église en France.

Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de personnes viennent visiter la chambre où elle a vécu à Châteauneuf-de-Galaure. A travers le monde, nombreux sont ceux qui trouvent dans l'exemple de sa vie un modèle de foi et d'espérance.

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 10:40
Communiqué du diocèse de Belley-Ars :
"Samedi 11 octobre 2014, les paroissiens de Saint-Jean-de-Niost (groupement paroissial de Meximieux) et de Sainte-Julie (groupement paroissial de Lagnieu) ont découvert la porte du tabernacle de leurs églises violemment fracturées. Les ciboires (coupes dans lesquelles les hosties sont conservées) ainsi que les hosties consacrées qu'ils contenaient ont été emportés. Ces hosties consacrées par le prêtre au cours de la messe sont, pour les catholiques, le Corps du Christ, la présence réelle de Jésus parmi eux. Ces vols sont donc pour les communautés chrétiennes des profanations d’une extrême gravité. Quelles que soient les intentions réelles du ou des coupables, rien de plus offensant ne peut être commis contre Dieu, contre la foi chrétienne et contre les communautés catholiques.
Ces profanations ont eu lieu alors que jeudi dernier, déjà, l’église de Seyssel (Ain) a été la cible de vols : une des portes a été fracturée, une statue de Saint Nicolas, des croix et des chandeliers y ont été dérobés.
A la demande de Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars, et suivant l’usage de l’Eglise en cas d’une telle profanation, les églises de Saint-Jean-de-Niost et de Sainte-Julie sont fermées au culte. Le lundi 20 octobre, à 18h30, Mgr Pascal Roland viendra célébrer une messe de réconciliation et de réparation à Saint-Jean-de-Niost ; le P. Frédéric Pelletier, vicaire général du diocèse, célèbrera à la même heure la messe à Sainte-Julie. Ils remettront eux-mêmes le Saint-Sacrement (les hosties consacrées) dans le tabernacle. Il nous faut prendre la mesure de l’offense qui a été commise dans les lieux saints que sont les églises et de solennellement regarnir ce lieu de lumière et de foi.
L’Eglise regrette le fait que des objets sacrés comme les ciboires, fussent-ils précieux, soient volés ou dégradés. Elle considère toutefois ces vols comme secondaires car les hosties contenues dans ces ciboires sont pour les chrétiens infiniment plus précieuses que l’objet liturgique lui-même. Nous avons hélas tout lieu de supposer que c’est bien ces hosties qui étaient visées par cette agression. Même s’il est possible que ces actes soient le fait de « déséquilibrés », nous savons que le vol d’hosties consacrées fait souvent l’objet de cultes sataniques, et que les auteurs sont très conscients d’offenser directement le Christ et le culte catholique. Nous espérons que ce n’est pas le cas et que cette action est seulement un acte irréfléchi. Nous dénonçons en tout cas cespratiques de ténèbres qui détruisent spirituellement leurs auteurs et qui sont un combat direct et maléfique contre l’Eglise et, au-delà, contre les valeurs de paix et de respect mutuel de notre société.
Les paroisses et les communes (propriétaires des églises et des objets de culte antérieurs à 1905) de Sainte-Julie et Saint-Jean-de-Niost ont immédiatement porté plainte auprès de la Gendarmerie et Mgr Roland a personnellement prévenu le Préfet de l’Ain ; mais l’essentiel n’est pas là. L’Église invite chaque chrétien à participer aux messes qui seront célébrées le 20 octobre, et à prier pour les personnes qui commettent ce genre d’action. Qu’elles en soient pardonnées si elles « ne savent pas ce qu’elles font ». Qu’elles se repentent si elles ont conscience de s’attaquer directement au Christ. Que cette épreuve soit, pour tous les chrétiens des paroisses de Sainte-Julie, Saint-Jean-de-Niost et du Diocèse de Belley-Ars, l’occasion de professer leur foi au Christ, présent dans ces hosties consacrées."
 
Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 13:32

Alors que cette cérémonie obscure a été suivie par à peine une quarantaine de satanistes, l’Heure sainte pour la contrer a rassemblé environ 3 000 catholiques !

topic.jpg

Une guerre est engagée contre le diable, telle est la raison du rassemblement du 21 septembre à Oklahoma, a déclaré l’archevêque. Mais  « nous savons que le Christ a vaincu Satan. La guerre a été gagnée, le Christ a vaincu, malgré quelques escarmouches çà et là, jusqu’au jour où le Christ reviendra pour régner pour toujours ». Mgr Coakley, à la tête de l’archidiocèse de la ville d’Oklahoma, s’exprimait ainsi avant la messe noire prévue depuis des mois au sein d'un centre culturel public de la ville. Le rituel satanique est une sorte d'inversion   obscène de la messe catholique.

L'Eucharistie, un don irremplaçable
À partir de la lecture de l’évangile de saint Jean  sur l’institution de l’Eucharistie, Mgr Coakley a  rappelé durant l'Heure Sainte que l’Eucharistie est un don irremplaçable, un fait que même de nombreux catholiques ne reconnaissent pas. Mais Satan, lui, le reconnaît.  « De nombreuses personnes n’ont pas compris nos efforts constants ou la profondeur de l’outrage  parce qu’elles ne peuvent pas accepter ce que nous croyons être vrai, le plus grand don fait à l’Eglise ».
Voici des mois que l’archevêque combattait pour faire annuler la messe noire, mais les autorités de la ville ont invoqué avec insistance qu’elles étaient liées par la Constitution pour l’autoriser dans un espace public. L'organisateur de l'événement, Adam Daniels, avait affirmé posséder une hostie consacrée en sa possession. Mais il l'a remise à l'archevêché quand il a été menacé de poursuites.

Mettre de côté l'outrage
Mgr Coakley a souligné que ce n’est pas pour protester que, durant l’Heure Sainte eucharistique et la procession eucharistique, lui et plusieurs évêques, des douzaines de prêtres et environ 3000 personnes laïques se sont rassemblées. Il a exhorté ardemment les participants à « mettre de côté l’outrage” pour, en lieu et place, "adorer, et écouter le Seigneur, et ouvrir nos cœurs à l’inspiration de l’Esprit." L’Heure Sainte  était prévue dans l’église Saint-François d'Assise à Oklahoma City en réparation pour les actes de blasphème, selon un communiqué de presse publié par Mgr Coakley. Kieran Green, un membre de la paroisse Corpus Christi à Oklahoma City qui y a participé avec sa tante et grand-mère, a déclaré : "Je me sens comme si nous étions tous appelés à venir aujourd'hui parce que nous avons à combattre le mal par la prière ».

Bien que l'Heure Sainte ait commencé officiellement à 15 heures, un silence recueilli imprégnait le sanctuaire, comble dès 13 heures. Ceux qui n’avaient pas trouvé place dans le sanctuaire ont débordé à l’extérieur à l’ombre des arbres et dans la salle paroissiale. Une grande partie des participants venaient de l’archidiocèse d’Oklahoma City, d’autres venaient d’ailleurs. Sr Marie Bernadette, de l’ordre du Cœur immaculé de Marie  à Wichita est venue avec d’autres religieuses « pour montrer notre unité avec l’Eglise universelle et avec Mgr Coakley, qui est un prêtre (à l’origine), du diocèse de Wichita ». Trois évêques, des diocèses de Tilsa, de Wichita et d’ d’Oklahoma, ont rejoint l’archevêque Coakley, ainsi que de nombreux prêtres, séminaristes et les Chevaliers de Colomb. Le service de prière a commencé par l'exposition du Saint-Sacrement et l'hymne, suivie d'un long temps de prière silencieuse, rompu seulement par les pleurs de quelques bébés. L'homélie portait sur l'importance de l'Eucharistie :« «Notre Seigneur dans l'Eucharistie, qui est la source de l'unité et le lien de la charité, est le cœur de notre foi." La Litanie des Saints, dirigée par Bob Metivier et la chorale de la paroisse Saint-François, a suivi les propos de l'évêque. La litanie incluait une section inhabituelle visant à rejeter le mal. Le chantre chantait "Des embûches du diable et les légions de l'enfer» et  le peuple répondait: «Seigneur, délivre-nous, nous t'en prions."
Tous les participants ont suivi le Corps du Christ autour du bâtiment tout en priant. Les uns ont prié le rosaire en plusieurs langues, tandis que d'autres marchaient en silence. Lorsque l'archevêque a placé l'ostensoir à l'entrée de l'église, l’espace  était littéralement rempli de  croyants à genoux. Un prêtre a guidé le chapelet de la Divine Miséricorde avant la bénédiction. C'est seulement alors que l’assemblée a éclaté en applaudissements, rompant le calme de la cérémonie. Pour le  séminariste Jon Fincher du diocèse de Tulsa, l'événement a influencé son discernement : "Marcher dans les rues au nom de Jésus-Christ m'a donné envie d'être prêtre et de servir l'Eucharistie »…D’autres ont été également touchés. Alors que la plupart des participants étaient catholiques, un prêtre épiscopal Nathan Carr  est venu avec deux de ses six enfants.  « Mes enfants étaient très tracassés par ce qu’ils avaient compris de la messe noire. Aussi nous sommes venus pour soutenir nos frères et sœurs catholiques ainsi que Mgr Coakley qui s’est montré si aimable et généreux », a-t-il raconté. Pour de nombreux participants, l'heure sainte et la procession eucharistique ont constitué un appel à une plus grande conversion. Matthew Valliere, de la paroisse de  St. Damien a déclaré: “ L’espace d’un instant, le monde  s’est évanoui et nous faisions partie du Corps mystique, en marchant dans le ciel, et nous pouvions voir le corps du Christ dans un décor dramatique et le  suivre dans son  royaume.” Mgr Coakley a dit aux participants que la procession eucharistique visait à "rappeler que, nous l’Eglise, sommes présents dans le monde comme la lumière, le sel et le levain." Il a remercié les fidèles de s’être rassemblés si nombreux pour offrir leurs prières face à cet évènement satanique : "Votre présence ici aujourd'hui est un puissant témoignage de votre foi dans une période difficile pour notre communauté."

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 11:18

Julien Voinson, photographe à Bordeaux, lance une chaine solidaire « intelligente » pour briser le cercle infernal de la Neknomination, « stupide et dangereuse ». Des milliers de personnes y adhèrent

 

 

Un concept solidaire qui concurrence la Neknomination, un jeu stupide et dangereux


C’est le nouvel engouement des ados : Se filmer en train de boire un verre d’alcool, désigner trois de ses amis afin qu’ils fassent la même chose en moins de 24 heures et poster sa vidéo sur Facebook ! Baptisé «Neknomination» de l’anglais « neck your drink » (boire son verre cul sec) et nomination qui renvoie ici au fait de désigner quelqu’un, ce jeu dangereux a déjà fait quatre morts.
 
Alors que les médecins tirent la sonnette d’alarme sur ce phénomène que certains trouvent excitant, d’autres ont décidé d’organiser une riposte solidaire en changeant les règles du jeu : au lieu de boire, ils offrent des repas à des SDF.
 
Julien Voinson, photographe à Bordeaux, est celui qui a brisé cette chaine infernale. Il est le premier « désigné » a avoir refusé d’enchaîner les verres. Dans cette vidéo postée sur YouTube le 14 février dernier, et vue plus de 700 000 fois, il offre des hamburgers et des bouteilles d’eau à un groupe de sans-abri dans la rue, avant d’inviter à son tour des copains à faire pareil.
 
Julien a été interviewé par le média Ici Grenoble. Voici comment il explique son idée de transformer un «  jeu stupide et dangereux »  en « acte de générosité », suscitant aussitôt une avalanche de commentaires positifs et encourageants sur Twitter.
 
« Vouloir respecter mes valeurs a été l’élément déterminant dans le fait de vouloir faire une vidéo originale. J’ai d’abord pensé à donner à boire à des SDF, et trouvant que je restais encore dans le thème de l’alcool et que le message restait négatif, c’est tout simplement que l’idée de leur donner de la nourriture est arrivée (…) L’idée de lancer une chaine de smartnomination est venue juste après le buzz de ma vidéo qui n’avait aucun but spécifique, hormis celui de répondre à ma nomination et de stopper tout simplement la chaine de vidéo d’alcool. Face à l’engouement rapide et concrètement exprimé par des milliers de personnes voulant participer, créer une chaine de smartnomination s’est imposée d’elle-même. Des dizaines de personnes ont partagé des vidéos quelques heures après la création de la page (…) »
 
« Smart Nomination » pourquoi ?
 
Ce nom, explique le jeune homme, signifie « nomination intelligente ». Le concept est très simple : faire un acte de générosité et nominer 3 de ses amis à faire de même. Les idées sont nombreuses : un don à une organisation caritative, donner à manger à des SDF, donner son sang, ses vêtements, offrir des « cafés en attente » etc… »
 
Le jeune homme conclut en invitant les internautes à rejoindre la page Facebook SmartNomination  https://www.facebook.com/SmartNomination, et à réaliser eux aussi une vidéo de quelques minutes, faisant une bonne action, et à lancer le défi à leurs amis de faire de même.
 
 
sources: Ici Grenoble
Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 12:48
(du site de Marthe Robin)
 
actu-visuel-0_1391681706881.png

 

Il y a 33 ans, Marthe Robin entrait dans la Vie

 

A l'occasion de l'anniversaire du décès de Marthe, qui a rejoint le Père le 6 février 1981, nous vous proposons de mieux la connaître et de prier par son intercession :

 

Découvrir qui est Marthe Robin en regardant la vidéo...

Lire l'homélie prononcée par Mgr Marchand, à sa messe de funérailles le 12 février 1981 : "Si le grain de blé ne meurt".

Depuis 33 ans, Marthe est une "amie au Ciel". Nous pouvons lui confier nos intentions de prière :

 

" Obscure et ignorée,
ce sera mon privilège dans le ciel.
Sans nom, sans gloire connue de la terre,
je veillerai sur les miens si chers, sur tous,
parée de la belle couronne de ma grande mission qui se poursuivra plus rayonnante, plus vaste encore. 
Connue que de ceux que je viendrai visiter, 
fortifier, encourager, relever. 
Et encore ne sauront-ils pas toujours que c'est moi… 
si souvent je leur demeurerai invisible "

Où en est la Cause de Béatification ? (VIDEO)

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 12:40

Chaque vendredi en l'église du Plantay, des fidèles prient et méditent pour une intention. Le groupe de prières crée le 29 novembre 2013 a encore peu de monde, il faut laisser le temps que la Vierge appelle ces enfants.
Dans tous les cas, le groupe se réjouit de venir prier notre maman du ciel chaque vendredi à 20h30 pour les prêtres et les vocations sacerdotales (1er vendredi), pour la France (2ème vendredi), pour les jeunes (3ème vendredi) et pour les âmes du purgatoire (4ème vendredi).

 

Voici deux petites photos prisent le 2ème vendredi de décembre pour la France:

chapelet-france-decembre.jpg

groupe-chapelet.jpg

 

Le groupe de prières (+ Augustin Benoist qui prend la Photo)

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 15:36
© DR

08/01/2014

Chaque année, depuis 1997, l’ONG Portes Ouvertes publie un Index mondial sur les persécutions des chrétiens dans le monde pour attirer l’attention sur les 50 pays où les chrétiens sont les plus persécutés. « Persécutions » signifie des agressions mais aussi des pressions, des interdictions ou des discriminations.

Cette année, trois nouveaux pays ont fait leur entrée dans ce triste classement : le Bangladesh, le Sri Lanka et la Centrafrique.
Dans son nouvel Index, Portes Ouvertes met en évidence une augmentation générale de la persécution des chrétiens dans le monde et pointe la responsabilité de l'islamisme dans 36 des 50 pays recensés. D’après son directeur, Michel Varton « les régions les plus violemment touchées sont aujourd'hui les pays de la ceinture sahélienne, où un cinquième des chrétiens côtoient un septième des musulmans du monde ».

En termes d’assassinats, a souligné M. Varton lors d’une conférence de presse à Paris, « c'est la Syrie, en proie à la guerre civile, qui détient le sombre record du nombre de chrétiens assassinés (1213) », passant de la 11e à la 3e place du classement. Et les dix pays dans lesquels les chrétiens ont subi le plus de violences sont : la Centrafrique, la Syrie, le Pakistan, l'Égypte, l'Irak, la Birmanie, le Nigeria, la Colombie, l'Érythrée et le Soudan. Rien qu’en Egypte, Portes Ouvertes a recensé au moins 167 actes violents de persécution avérés et plus de 492 tentatives de fermetures d’églises ou bâtiments annexes.

La Corée du Nord, présente dans le rapport douze années de suite, reste le pays où, pour les chrétiens, l'existence est la plus dangereuse et la plus précaire, et où  la persécution se caractérise aussi par une lourde pression sur leurs activités quotidiennes. Mais c’est le cas aussi dans les pays suivants : Afghanistan, Maldives, Somalie, Arabie Saoudite, Yémen, Iran, Libye, Ouzbékistan et  Qatar.

En Somalie, état dit « défaillant », en deuxième position dans le classement, les chrétiens subissent une forte pression qui va jusqu’à porter atteinte à leur liberté de pensée la plus intime. Les églises doivent opérer dans le plus grand secret. Certains clans musulmans mettent à mort quasiment tous les chrétiens qu’ils rencontrent.

En Syrie, entre guerre civile et influence accrue des djihadistes au sein des forces d’opposition, les chrétiens sont devenus un groupe extrêmement vulnérable, soumis à des pressions liées à leur foi, dans tous les domaines de leur vie. Depuis le début de la guerre, il ya près de trois ans,  les atrocités commises contre les chrétiens, n’ont jamais été aussi nombreuses qu’aujourd’hui. La pire attaque recensée contre les chrétiens est celle du 21 octobre 2013, à Sadad, une ville à majorité chrétienne.
Au Pakistan, les chrétiens doivent faire face à de fortes contraintes dans tous les domaines de leur vie. Ils sont regardés avec suspicion et discriminés, et risquent de se faire accuser de blasphème s’ils gardent de la littérature chrétienne chez eux.
 
En Centrafrique, les responsables chrétiens ont tiré la sonnette d’alarme, parlant d’un risque de « génocide confessionnel ». Comme le Mali l’année dernière, la Centrafrique, montre encore « comment un pays qui semblait relativement stable a pu basculer rapidement dans le chaos et comment une population chrétienne peut se retrouver brusquement aux prises avec des violences de nature génocidaires ».

Portes Ouvertes France est partenaire d’Open Doors International, qui réunit 21 bureaux à travers le monde et agit dans plus de 60 pays. Son dernier Index Mondial de Persécution 2014 couvre les événements survenus entre le 1er novembre 2012 et le 31 octobre 2013.
 
 

sources: Portes Ouvertes

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 16:31

Après une étude fracassante menée en Chine, c'est en Inde qu'en paraît une autre tout aussi dérangeante pour les partisans d'une banalisation de l'IVG.

 

 

Une nouvelle étude fait le lien entre IVG et cancer du sein rapporte le site de la Fondation Lejeune Genethic.org
 
 Une étude* conduite en Inde dans le Département de gastro-entérologie et l’Unité de nutrition humaine du All Medical Institue of Medical Sciences (AIIMSes), un groupe indépendant d’universités médicales publiques, à New Delhi, a été publiée dans le Journal indien du cancer confirmant d’autres études reliant le cancer du sein à la pratique d'une IVG.
 
Les docteurs, auteurs de l’étude, ont révélé que les femmes ayant eu recours à une IVG ont 6,26 plus de risque de développer un cancer du sein, par rapport aux femmes qui ont mené à terme leur grossesse. Cette étude met en lumière le fait qu’une interruption volontaire de grossesse affaiblit le tissu musculaire des seins, ce qui est une cause de sensibilité accrue aux cellules cancérigènes. Par ailleurs, il a été suggéré que l’état de prolifération cellulaire provoqué par l’IVG conduit également à une "sensibilité accrue à une carcinogenèse", c’est-à-dire à la naissance d'un cancer à partir d'une cellule transformée par plusieurs mutations.
 
Cette étude paraît juste après une autre, ayant eu l’ "effet d’une bombe", en Chine. Il s'agissait de celle du Dr. Yubei Huang, lequel avait publié une synthèse de plusieurs études sur le même sujet. Les résultats montraient que les femmes qui ont pratiqué une IVG augmentent de 44% leur risque de contracter un cancer du sein.
 
*Bhadoria A S, Kapil U, Sareen N, Singh P. Reproductive factors and breast cancer: A case-control study in tertiary care hospital of North India. Etude publiée in: Indian Journal of Cancer
 
 Source : LifeNews.com (Steven Ertelt) 03/01/2014

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 16:25

L’important pour le diable, c’est que nous ne portions pas de fruit pour le Royaume. Donc il cherche à nous endormir : « Bonne nuit, les chrétiens ! »

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 10:56

Depuis l’éternité, avant que le temps ne fût, la Reine Immaculée était déjà intimement unie au Verbe, dans le double plan providentiel que le Sauveur devait réaliser pour le salut des enfants déchus.

Avec le Rédempteur, la Co rédemptrice ; avec le Fils, la Mère ; avec l’Auteur de la Grâce, la Médiatrice universelle de toutes les grâces.

En adorant ce plan merveilleux, respectons ce que Dieu a inséparablement uni dans le temps et pour l’éternité : les Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie.

 

 

Père Matéo
In Jésus, Roi d’amour,
Editions Téqui, Paris 1980, p. 396

 

 

18074374Notre Dame de tous les peuples ,

Marie, co-rtédemptrice, médiatrice et avocate

Repost 0
Published by Fidèles de la paroisse
commenter cet article

Evénement

 

 

 

Catégories

Livre du mois

Le Jésus historique :

518CJGdQYiL._SL500_AA300_.jpg

Présentation de l'éditeur

Jésus est le personnage le plus connu de l’histoire universelle. Près d’un tiers de l’humanité, à des degrés divers, se réclame de lui, de son enseignement spirituel ou de son message éthique. La fascination du public - croyant ou incroyant - à son égard est telle que, chaque année, de nombreux livres lui sont consacrés. Mais, à côté de textes de catéchèse ou de théologie, ce sont souvent d’austères études s’adressant à des spécialistes. En quelques décennies, les progrès de la recherche ont été considérables, aussi bien en histoire, en archéologie qu’en exégèse biblique (manuscrits de la mer Morte, fouilles archéologiques en Israël, reliques de la Passion, etc.). On connaît infiniment mieux aujourd’hui l’enracinement historique et religieux de Jésus et son environnement palestinien. 
L’originalité du présent ouvrage, destiné à un large public, est d’intégrer ces données dispersées dans un récit biographique, clair, alerte et fluide, s’efforçant de reconstituer le plus exactement possible la vie et le caractère du « Jésus de l’Histoire ». Que sait-on de lui ? Comment était-il perçu par ses contemporains ? Un prophète, un réformateur juif, le Messie attendu par Israël ? Pour quelle raison a-t-il été exécuté ? Quelle responsabilité les occupants romains et les autorités officielles du Temple de Jérusalem ont-ils eue dans sa mort tragique ?
Il s’agit donc ici de donner le point de vue de l’historien, rationnel, mais non rationaliste, qui, tout en s’appuyant sur des recherches scientifiques rigoureuses, reste ouvert sur le mystère de la foi chrétienne.

Aidez nous !

Merci de soutenir les paroisses
Sainte Marie en Dombes
(VILLARS LES DOMBES - MARLIEUX-BIRIEUX - BOULIGNEUX - LAPEYROUSE - LE PLANTAY- ST MARCEL EN DOMBES - ST PAUL DE VARAX - ST GERMAIN S/ RENON)

Pour l'entretient de nos églises, et soutenir les projets de restauration:


Bulletin de Participation

M. Mme, Melle…………………………………………………….….

(Nom, prénom)

…………………………………………………………………………………..

Adresse………………………………………………………………..

………………………………………………………………………...

Tel……………….           Courriel…………………………………...

Je verse la somme de…………………………………………………..€

Chèques libellés : Paroisse de Villars les Dombes    CP 1927 44 C

Un reçu fiscal vous sera adressé par l’évêché. 66% de votre don sont déductibles de vos impôts dans la limite de 20 % du revenu imposable, ce qui est très intéressant pour tous.

A renvoyer le plus tôt possible à : M. le curé Pierre Friess 598 avenue Charles de Gaulle 01330 Villars les Dombes.